Sortie de Gnome en version 2.22

gnome environnement graphique bureau Gnome sort en version 2.22 accueille le logiciel Cheese qui n’a rien à envier à PhotoBooth de Mac OS X, photos, vidéo, effets cumulables, etc. vous pourrez personnaliser vos avatars dans les forums, ou sur le compte utilisateur de votre ordinateur très facilement. La plate-forme accueille GVFS, le remplaçant de GNOME VFS qui s’appuie sur la nouvelle API GIO de GTK+. GVFS est plus fiable et plus fonctionnel que GNOME VFS. Il permet de stocker les mots de passe durant la session et de développer de nouveaux protocoles tel cdda: pour extraire les CD audio à la volée (fichier WAV), gphoto2: pour accéder à son appareil photo comme une simple clef USB, et encore trash: qui implémente les spécifications freedesktop.org sur la gestion de la poubelle. Avec GIO/GVFS, GNOME propose enfin une solution efficace qui revient dans la course avec KIO de KDE.

Vinagre fait son apparition dans le bureau également. Il s’agit d’un client pour le protocole de partage de bureau VNC. GNOME dispose depuis longtemps d’un serveur VNC : vino, voici désormais le client, la boucle est bouclée.

Le multimédia progresse également avec GNOME 2.22 grâce au travail réalisé sur Totem et gstreamer. Support DVD amélioré, support DVB, nouveaux greffons Totem pour relier YouTube, MythTV et Tracker, partage de liste de lecture sur le réseau local, chargement de sous-titre de vidéo, lecture flash avec swfdec, support des listes de lectures de freeplayer. L’horloge du bureau devient internationale, pratique pour les adeptes de la mondialisation ! L’heure, mais également la météo du lieu sélectionné, sont affichées en dessous du calendrier.

Évolution perpétuelle pour Evolution avec le support de Google Calendar, des étiquettes personnalisées pour le courriel et une myriade de corrections d’anomalies. Les erreurs sont désormais moins invasives en se cantonnant à la barre d’état de la fenêtre plutôt que des fenêtres surgissantes, et le filtrage optimisé. Pour les développeurs, Anjuta fait désormais partie des outils de développement ! La version 2.4 apporte foule d’améliorations en terme d’intégration avec glade, SVN, Devhelp, GtkSourceview, etc. un vrai bonheur.

Dans GNOME, on ne configure par son bureau, on choisit ses préférences. GNOME est connu pour avoir une multiplication des fenêtres de préférences pour chaque module voire plus. Déjà avec GNOME 2.20, tout ce qui concerne le thème a été centralisé en un seule fenêtre utilisant des onglets. GNOME 2.22 introduit la centralisation de la gestion du clavier : réglages, accessibilité, raccourcis clavier, tout est au même endroit.

Metacity compile désormais avec le compositeur, mais il est désactivé par défaut dans les préférences avancées. La composition permet de gérer transparence, ombre portée et aperçu dynamique des fenêtres (dans Alt+Tab et plus), cela optimise également le déplacement des fenêtres. Couplé avec les efforts d’Andra Cimitan sur le thème Murrine, l’avenir de la composition et des effets graphique dans GNOME est prometteur.

GNOME 2.22 propose 45 traductions complètes à 80% ou plus. Bien d’autres sont disponibles avec plus de 50% de traduction.

La fondation Mozilla fait désormais partie du conseil d’administration de GNOME et s’est engagée à toujours mieux intégrer ses technologies (notamment XUL) et ses produits au bureau GNOME, Firefox 3 étant un bon exemple de cette volonté.

Plus d’infos : http://library.gnome.org/misc/release-notes/2.22/

Les commentaires et trackbacks sont actuellement fermés.

Les Commentaires sont fermés.

Powered by WordPress | Find Brand New Free Sprint Phones. | Thanks to Best CD Rates, Checking Account Rates and Homes for Sale