Le noyau Linux passe en version 2.6.38

Le noyau Linux est passé en version 2.6.38, avec une seconde mise à jour majeure pour l’année 2011. Après huit release candidates, il est désormais en version finale.

On peut noter en particulier dans les amélioration; la mise en place du Transparent Hugepages (THP) ( la prise en charge de THP permet d’utiliser des pages mémoires de taille accrue, soit 2 Mo)

« L’impact de l’inclusion de THP dans la 2.6.38, c’est que ça va offrir des performances accrues sur les charges de travail qui requièrent de gros volumes de mémoire allouée, comme Java Virtual Machine ou les serveurs de bases de données, » explique Tim Burke.

Une autre grande amélioration est le patch d’optimisation de Virtual File System (VFS) qui elle-même  permet de gérer plusieurs systèmes de fichiers.

Enfin une fonctionnalité venue de Google a été implantée : le Transmit Packet Steering (XPS) qui  permet d’améliorer le nombre de transactions sur les transmissions de paquets par les réseaux.

Le noyau Linux est téléchargeable en version 2.6.38 (ou dans les versions précédentes) sur la page Kernel.org.

Canonical dévoile la première bêta d’ubuntu 11.04

Canonical vient en effet de dévoiler la 1ère bêta de la prochaine version d’Ubuntu nommée  »Natty Narwhal’‘, cette version laissera place à une seconde bêta le 14 avril prochain.

L’équipe de développement a précisé qu’il n’y aura pas de release candidate d’Ubuntu 11.04.

Parmi les grandes nouveautés, on peut citer :

  • noyau Linux estampillé 2.6.38
  • interface Unity par défaut
  • LibreOffice 3.3.2
  • Firefox 4.0
  • Banshee 1.9.5.

Enfin il est à noter que la version Netbook n’existe plus officiellement mais qu’elle sera proposée lors de l’installation d’Ubuntu.

Plus d’infos :

http://www.ubuntu.com/testing/natty/beta#Download%20Beta

Le nom de Ubuntu 11.10 sera Oneiric Ocelot

Mark Shuttleworth, fondateur de Canonical, révèle à travers son blog personnel quelques détails sur la version 11.10 du système Ubuntu attendue pour le mois d’octobre.

Alors que on attend  l’édition 11.04 D’ Ubuntu (Natty Narwhal) pour le 28 avril prochain, la communauté travaille déjà sur les spécificités de la prochaine version en commençant par  sa dénomination.

La version Ubuntu 11.10 sera donc baptisé Oneiric Ocelot. L’adjectif oneiric est basé sur le nom oneirology (onirologie en français), relatif à l’étude des rêves et l’ocelot est un chat sauvage vivant en Amérique du Sud et Amérique Centrale.

Mark Shuttleworth explique que les développeurs continueront d’innover « sur tous les fronts après Natty » et que l’adoption d’OpenGL et l’implementation de la bibliothèque Qt pour les développeurs est envisagée.

Canonical prévoit enfin de renforcer davantage ses outils dédiés aux plateformes de « cloud computing »  en vue de la prochaine version à support étendu (Ubuntu 12.04 LTS).

Affaire à suivre …

OpenShot , le logiciel de montage vidéo simple et gratuit


Un petit logiciel qui gagne à être connu, je vous propose de découvrir le logiciel de montage vidéo : OpenShot .

Il va vous faire découvrir la simplicité avec laquelle on peut réaliser un montage vidéo même sans connaissance particulière, le tout dans une interface simple et claire.

Je vous propose de visionner une vidéo de démonstration disponible parmi plusieurs sur le site officiel :

OpenShot 1.2 Highlights from Jonathan Thomas on Vimeo.

Sous Ubuntu, vous pouvez trouver ce logiciel depuis la logithèque Ubuntu depuis la version 10.04 en tapant  » openshot » dans la barre de recherche.

Retrouvez ensuite l’application dans l’onglet « Son et vidéo » et profitez pleinement de ce logiciel.

Lecteur de disque pas encore prêt au démarrage dans Ubuntu

Si comme moi, après la mise à niveau de Ubuntu en version 10.04, vous avez un message d’erreur de ce type au démarrage :

Le lecteur de disque pour « nom de la partition (ex:/ boot) n’est pas encore prête ou pas.

Continuer à attendre, appuyez sur S pour sauter ou M pour la récupération manuelle.

Et que vous êtes obligés de passer cette étape en appuyant sur la touche S.

La solution consiste à renommer correctement les partitions décrites dans le fichier fstab en utilisant les UUID.

Pour se faire, il suffit de :

1. Ouvrir un terminal en utilisant ctrl + alt + t ou Applications -> Accessoires -> Terminal

2. Lancer la commande ci-dessous dans le terminal :

gksudo gedit / etc / fstab

3.Le fichier fstab va s’ouvrir, il faut trouver la ligne qui correspond au lecteur incriminé (ici : /dev/sda2) :

/dev/sda2 /boot ext4 defaults 0 0

4. ouvrez ensuite la commande suivante dans un terminal :

sudo blkid

5.Déterminez l’ UUID correspondant à /dev/sda2 et remplacez la ligne ci-dessous dans fstab :

/dev/sda2 /boot ext4 defaults 0 0

en :

UUID=a648-ta33-64ee-4253-88bf-7edc32e1e93b /boot ext4 defaults 0 0

6. pour finir, sauvegarder le fichier ainsi modifié et redémarrez le système.Le message doit avoir disparu.

La même solution peut être utilisée pour les problèmes de montage de /dev et /sda.

Comment utiliser les fichiers .par2 sous Ubuntu ?

Si comme moi, cela vous arrive d’ utiliser les newsgroups pour obtenir  des iso de distributions par exemple, vous connaissez sûrement les fichiers de récupération par2.

Ces fichiers servent à réparer les fichiers binaires  quand ils sont endommagés ou manquants.Si le nombre de fichier par2 est suffisant, vous pourrez réparer les rar et procéder à l’extraction comme si aucun d’eux n’avait été endommagé.

Pour gérer ses fichiers .par2, il existe un logiciel appelé Gpar qui va vous permettre de le faire facilement à travers une interface.

Pour l’installation, il vous suffit d’ouvrir un terminal et taper ceci :

sudo apt-get install gpar2

Il vous demandera peut être d’installer le paquet libpar2-0. répondez OUI .

Si vous préférez vous pouvez utiliser Synaptic ou la logithèque d’Ubuntu en tapant dans la barre de recherche par2 et lancer l’installation.

Une fois le logiciel installé, il vous suffit de double cliquer  sur un fichier par2 et Gpar2 devrait s’ouvrir.

Il vous suffit ensuite de cliquer sur le bouton vérifier (le vert avec la flèche) pour savoir si vos blocs sont endommagés ou pas.

Si c’est le cas, cliquez sur le bouton réparer (les engrenages) pour corriger les erreurs.

Petite précision : les fichiers .par2 doivent être dans le même dossier que les fichiers .rar.

Voilà ce n’est pas plus compliqué !

Il faut tout de même savoir que la réparation ne fonctionne pas toujours et que parfois on doit renoncer.

OpenOffice.org remplacé par LibreOffice dans Ubuntu 11.04

LibreOffice, la suite bureautique dérivée directement de OpenOffice.org a été créée par The Document Foundation dans la continuité du rachat de Sun Microsystems par Oracle en septembre dernier.

Il est maintenant officiel que Libreoffice remplacera dès la version 11.04 d’Ubuntu ,Openoffice.org car il est à noter que la version 3.3 n’est proposée par Oracle qu’en version commerciale (la version open source est toujours la 3.2.1).

Donc Ubuntu se voit contraint de passer à LibreOffice pour permettre l’intégration des changements de la version 3.3, mais il faut ajoutert que Canonical fait partie des soutiens au projet Libreoffice depuis sa création.

http://fr.libreoffice.org/

Boutons de fermeture des fenêtres qui se retrouvent à gauche dans Ubuntu version 10.04 ?

Voilà si comme moi, vous vous êtes retrouvés avec les boutons de fermeture des fenêtres comme sur les Macs en passant en version 10..04 ou bien 10.10, je vous propose une méthode simple mais efficace:

tu tapes : ALT/F2

tu entre gconf-editor

ensuite tu cliques sur : apps>metacity>general

à droite tu sélectionnes bouton_layout

pour les avoir à droite c’est:  :menu,minimize,maximize,close
pour  la gauche :                    menu,minimize,maximize,close:

tu peux faire d’autres combinaisons comme par exemple :  boutons à droite menu a gauche

menu:minimize,maximize,close

Si vous voulez juste rétablir les boutons à droite, il suffit de taper ceci en ligne de commande dans un terminal :

gconftool-2 –set /apps/metacity/general/button_layout –type string « menu:minimize,maximize,close »

Comment extraire un fichier 7z sous Linux

7zip,7z,compression,fichier

7-zip est un logiciel de compression de fichier utilisé à la base sous Windows. Néanmoins, il a été porté vers Linux sous le nom de p7zip. Cet article explique donc comment procéder pour extraire des fichiers au format 7z.

Pour installer p7zip sur une distribution à base de rpm, ouvrez un terminal et lancez la commande suivante :

   yum install p7zip

Ou celle-ci pour une distribution à base de Debian :

   sudo aptitude install p7zip p7zip-full

Puis, pour lancer l’extraction d’un fichier au format 7z, il suffira ensuite d’utiliser une commande similaire à celle-ci :

    7z x fichier.7z

Comment monter une partition Windows automatiquement avec PySDM

Voilà une solution simple et efficace pour gérer vos partitions sans avoir à mettre les doigts dans le cambouis ! lol.

Ici point besoin d’éditer le fichier  fstab, PySDM est un gestionnaire de partitions écrit en PyGTK qui vous permet de personnaliser les points de montage de vos partitions et ceci facilement à travers une interface graphique.

Installation PySDM

Soit vous cliquez sur l’ url suivante ou vous copiez la commande suivante dans votre terminal pour l’installer :

sudo apt-get install pysdm


Configuration PySDM

Pour accéder à l’interface de PySDM, vous allez dans Système -> Administration -> Storage Device Manager puis vous rentrez votre MDP administrateur et vous obtiendrez une interface similaire à celle-ci:

storage device manager

La première fois que vous sélectionnez une partition en particulier, il vous est proposer de la configurer ou pas.

Il suffit de sélectionner « Oui » puis vous avez accès à l’ensemble des options disponibles.

Pour une configuration de base, vous pouvez juste changer le nom de la partition puis vus cliquez sur « Mount » et enfin vous cliquez sur « Apply ».

Y’a pas plus simple !!!

storage device managerVoilà une petite application qui se révèle être bien pratique !!

http://pysdm.sourceforge.net/

Powered by WordPress | Find Brand New Free Sprint Phones. | Thanks to Best CD Rates, Checking Account Rates and Homes for Sale